Fiore : interprétation : Le 1ier Maître : pièce 10v-b

Fiore : interprétation : Le 1ier Maître : pièce 10v-b

Messagede JBD » Mar 31 Mar 2015 11:57

------------------------------------------------------------------
nota bene
Ce post a pour objet de conserver une trace de nos interprétations du manuel de Fiore.
Il s'agit de :
- rentabiliser les bleus aux avant-bras autrement qu'en achetant des actions de firmes pharmaceutiques
- ne pas confier notre Grand Savoir uniquement à des neurones susceptibles de sombrer d'une seconde à l'autre dans la démence suite aux mouvements hypnotiques d'une danse breto-satanique défiant les lois de la gravité
- fournir un espace libre d'accueillir toutes les critiques plus ou moins constructives (même celles visant à récolter du petit bois pour un grand bûcher)

- à l'intention d'éventuels néophytes (ce post étant public) : ces mouvements ne sont proposés que dans le cadre d'une pratique raisonnée des AMHE utilisant des simulateurs en bois ou nylon de dagues à rouelle du XIV - XVième siècle et des protections adéquates (masque 350N, gants, veste...).
------------------------------------------------------------------

Source :
https://dl.dropboxusercontent.com/u/189 ... aga_FR.pdf

Texte :
Getty : Je donne un tour à ma dague autour de ton bras. Et tu ne me l’auras pas ôtée grâce à ce contraire. Egalement avec ce tour que j’ai fait, sans doute je te la ficherai dans ta poitrine

Pré-requis : il s'agit de contrer la parade exposée dans la pièce 10v-a du premier maître (viewtopic.php?f=22&t=2113)

Interprétation :
- l'idée est tout bêtement de tourner sa dague avec son poignet dans le sens horaire, pour passer sous la main de l'adversaire
-> il est alors très facile de frapper à la poitrine ou, dans l'idée, au niveau de l'aisselle
- ce contre est d'autant plus facile à réaliser que la parade utilisée par le défenseur peut être anticipée

Quelques idées en vrac :
- si l'on conserve l'idée que le coup doit être porté avec force, le contre me paraît plus logique si la parade a été réalisé alors que la main offensive était assez haute
- ce contre me semble également valider l'idée que la parade doit être réalisée sans le pouce, car ce dernier, pouvant emprisonner le poignet de l'adversaire, pourrait empêcher de tourner sa dague
- si le bras armé est fermement saisi, peut être peut on envisager l'idée de "piquer" le bras du défenseur pour se dégager, mais cela est difficile à reproduire

Deux autres contre ont été suggérées suite à la parade de la première planche du premier maître :
- l'attaquant doit saisir sa dague avec sa main gauche et tirer fortement en arrière ou sur le côté (pièce 11v-a)
=> ce contre paraît plus efficace quand il est exécuté avec un simulateur comportant des rouelles
- l'attaquant peut saisir sa dague avec sa main gauche et tenter de fracasser la tête de son adversaire
=> ce contre paraît plus efficace quand on soupèse une dague à rouelle en métal. elle est cependant inefficace si le défenseur a effectué un bon mouvement de pied pour se mettre hors de portée du bras gauche de l'attaquant

Contre au contre :
dans un exercice pratiqué au stage de Nantes en 2014, le défenseur, face au contre, balaie sur sa droite le bras de l'adversaire (en espérant ne pas y laisser un côte...)
JBD
 
Messages: 511
Inscription: Sam 15 Oct 2011 10:54

Retourner vers Dague

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron