Fiore : interprétation : Le 1ier Maître : pièce 12r-a

Fiore : interprétation : Le 1ier Maître : pièce 12r-a

Messagede JBD » Mer 15 Avr 2015 08:00

------------------------------------------------------------------
nota bene
Ce post a pour objet de conserver une trace de nos interprétations du manuel de Fiore.
Il s'agit de :
- rentabiliser les bleus aux avant-bras autrement qu'en mutant en schtroumpf
- ne pas confier notre Grand Savoir uniquement à des neurones susceptibles de sombrer d'une seconde à l'autre dans la démence suite la morsure par un schtroumpf noir
- fournir un espace libre d'accueillir toutes les critiques plus ou moins constructives (même celles visant à nous faire remarquer que ça ressemble effectivement à la manière de se battre des schtroumpfs)

- à l'intention d'éventuels néophytes (ce post étant public) : ces mouvements ne sont proposés que dans le cadre d'une pratique raisonnée des AMHE utilisant des simulateurs en bois ou nylon de dagues à rouelle du XIV - XVième siècle et des protections adéquates (masque 350N, gants, veste...).
------------------------------------------------------------------

Source :
https://dl.dropboxusercontent.com/u/189 ... aga_FR.pdf

Contexte : il s'agit d'un contre à la pièce 11v-d

Texte :
Getty : Je te fais le contraire de cette façon pour que tu ne m’ôtes pas la dague ni ne me lie le bras. Et ma dague restera libre. Puis, je te frapperai dans les ouvertures que tu feras, de façon et manière à ce que tu n’aies pas de défense.

Interprétation :

1. plus la dague de l'attaquant est abaissée, plus ce contre est facile à réaliser (l'attaquant pouvant déplacer son centre de graviter vers l'avant pour résister à la pièce de défenseur)

2. on peut avancer que, pour réaliser ce contre, le défenseur se met en garde de la posture frontale (cf http://peamhe.free.fr/articles/traducti ... _fiore.pdf)

3. en renforçant la prise sur sa dague, l'attaquant vise le bras droit du défenseur : une fois que ce dernier n'est plus en jeu, le bras gauche du défenseur ne peut pas tenir

4. il n'est pas possible pour l'attaquant de saisir sa dague pour frapper l'adversaire (comme on peut le voir dans des contres au premier remède), car il serait sitôt lui-même renversé

Voici l'ordre des mouvements du contre proposés :
- amener sa main gauche sur le pommeau de sa dague
- forcer sa dague contre le bras droit du défenseur
- une fois la dague libérée, frapper "dans les ouvertures"

N'hésitez pas à me signaler toute erreur ou logorrhée que pourrait contenir cette interprétation
JBD
 
Messages: 511
Inscription: Sam 15 Oct 2011 10:54

Retourner vers Dague

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron