Fiore : interprétation : Le 1ier Maître : pièce 12r-d

Fiore : interprétation : Le 1ier Maître : pièce 12r-d

Messagede JBD » Lun 20 Avr 2015 07:53

------------------------------------------------------------------
nota bene
Ce post a pour objet de conserver une trace de nos interprétations du manuel de Fiore.

A l'intention d'éventuels néophytes (ce post étant public) : ces mouvements ne sont proposés que dans le cadre d'une pratique raisonnée des AMHE utilisant des simulateurs en bois ou nylon de dagues à rouelle du XIV - XVième siècle et des protections adéquates (masque 350N, gants, veste...).
------------------------------------------------------------------

Source :
https://dl.dropboxusercontent.com/u/189 ... aga_FR.pdf

Texte :
Getty : Par la bonne prise que je fais contre toi, je ne faillirai pas à te briser le bras sur mon épaule gauche. Puis, je pourrais te frapper avec ta dague et ce jeu ne faillira pas.

Interprétation :

1. cette parade doit être bien réalisée sous peine de voir le défenseur facilement déstabilisé par l'attaquant

2. il s'agit tout d'abord de saisir à deux mains le bras armé de l'adversaire, puis de se "tourner en plein" pour que le coude de l'attaquant se trouve au niveau de l'épaule du défenseur. il ne faut en effet pas espérer pouvoir tourner le bras de l'adversaire de force, car de dernier peut facilement verrouiller son bras et faire chuter le défenseur. L'idée est plutôt de maintenir le bras de l'adversaire et de tourner son propre corps pour s'inscrire dans le même axe que l'attaquant et en rompant la distance

3. dans l'optique de devancer tout contre et de maîtriser plus facilement le bras armé, il peut sembler nécessaire de tordre le bras de l'attaquant sur sa gauche

4. une fois le bras de l'attaquant bien positionné au niveau de l'épaule du défenseur, ce dernier peut utiliser la main droit au niveau du poignet ou du coude pour appliquer sa pression. Cependant, on peut envisager, à la lecture du traité, que le mouvement pour casser le bras de l'attaquant résulte plus d'un pas droit en plus effectué par le défenseur et/ou d'une rotation du dos, plutôt que de la simple force brute appliqué avec les bras du défenseur. Cette technique rend également la mise en oeuvre du contre plus difficile pour l'attaquant.

Voici l'ordre des mouvements de la parade proposés :
- ne pas sortir du couloir par un pas sur la gauche mais effectuer un demi-pas en avant pour casser la distance
- intercepter le bras armé tant qu'il est au plus haut, avec les deux mains (non croisées)
- dès que le bras armé est pris, se tourner en plein dans le sens horaire pour tourner le dos à l'attaquant et positionner son bras au niveau de l'épaule
- maintenir la prise du bras armé avec les deux mains et avancer d'un pas / se pencher pour rompre le bras

N'hésitez pas à me signaler toute erreur que pourrait contenir cette interprétation

---------------------------------------------------------------------------------------------
EDIT

suite à la session d'entrainement du 09/056, voici la nouvelle proposition :

- il n'est pas possible pour le défenseur de forcer le bras armé à se tendre : il est trop facile pour l'attaque de verrouiller son bras et de maintenir une pression sur l'épaule du défenseur (ce qui est exactement l'inverse du résultat souhaité)
- l'hypothèse retenue est la suivante : il s'agit d'intercepter le bras armé avec une main, et de frapper le coude du bras armé par en dessous avec la seconde main
- si le brasse tord, cela devient une clé
- si le bras se tend, alors on peut enchaine en se tournant en plein et en calant le coude au niveau de l'épaule
JBD
 
Messages: 511
Inscription: Sam 15 Oct 2011 10:54

Retourner vers Dague

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité